Accueil > Axes > ETiCS > ETiCS

ETiCS

Contact : Michaël Perin, Jacques Combaz.

Motivations

La « transition numérique » est présentée à la fois comme un moteur de la croissance économique et comme un allié dans la « transition écologique » de par son potentiel de dématérialisation et d’optimisation des autres secteurs (transport, bâtiment, agriculture, énergie, industrie, etc.).

Mais le numérique est aussi synonyme de fragilité des systèmes interconnectés, d’accélération des transformations de la société, et de pollution.

Lorsqu’on évalue l’ensemble du cycle de vie (émissions de CO2, pollutions liées à l’extraction des ressources, la fabrication, et la gestion de fin de vie, etc.), l’impact environnemental des technologies numériques est considérable et en très forte croissance [1], [2].

L’optimisation constante des infrastructures numériques (loi de Moore et de Koomey) ne parvient pas à réduire cet impact. Il est même possible que, par effet rebond, l’amélioration des infrastructures soit la cause principale de l’intensification et la diversification des usages, entraînant ainsi la multiplication et la complexification des systèmes.

Ces mêmes progrès en performances permettent parallèlement d’améliorer nos connaissances sur les impacts de l’homme sur la planète, via l’utilisation de modèles numériques mais aussi la prise de conscience par la diffusion des résultats.

Thèmes de recherche

ETICS se donne comme objet d’étude la place et l’usage du numérique dans la crise environnementale, en se focalisant sur trois thèmes en liens avec les compétences du laboratoire :


Contact | Plan du site | Site réalisé avec SPIP 3.1.13 + AHUNTSIC [CC License]

info visites 1684345