Verimag

Détails sur le séminaire

salle A. Turing CE4
10 février 2012 - 14h00
Robustesse temporelle dans les systèmes embarqués mono et multiprocesseur
par Laurent George de INRIA Rocquencourt / AOSTE Team INRIA



Résumé : Le respect de contraintes temporelles strictes dans un système temps réel peut être garanti par l’établissement de conditions de faisabilité "pires cas". Ces conditions de faisabilité sont établies pour un système temps réel spécifié par différents modèles (modèle de taches exécutées, modèle d'ordonnancement, modèle d'architecture,...). Nous nous intéressons dans cette présentation au modèle sporadique et aux ordonnancements préemptifs à priorités fixes et dynamiques (Earliest Deadline First) pour des architectures mono et multiprocesseur. Le modèle sporadique est défini par ses hypothèses "pires cas" (pire durée d’execution, inter-arrivée minimale et échéance minimale de terminaison au plus tard associées aux tâches). Les conditions de faisabilité permettant de garantir la ponctualité des traitements sont parfois jugées restrictives car elles se basent sur des modèles de systèmes
pessimistes.

Nous nous intéressons dans cette présentation à la robustesse temporelle d’un système en cas de déviation de ses spécifications (hors-ligne dans une phase de dimensionnement ou en-ligne). Nous nous focalisons sur la sensibilité des pires durées d'exécution (WCETs) et montrons comment caractériser leurs déviations maximales acceptables ne remettant pas en cause l'ordonnancabilité des tâches. Les causes de déviation sont multiples, elle proviennent soit de problèmes de conception (fautes logicielles ou matérielles), de l’imprécision du modèle de système (pas de prise en compte du coût système, du coût de la préemption ou de migration), ou de l’adaptation du système aux conditions opérationnelles de son utilisation : changement des paramètres pour obtenir plus de précision, contraintes d’énergie conduisant à changer la fréquence du processeur ou à augmenter les périodes. Un système temps réel, dans ce contexte, se doit d’être beaucoup plus robuste à ces variations.

Nous étudions dans cet exposé la robustesse temporelle des systèmes temps réel en contexte monoprocesseur puis en contexte multiprocesseur selon l'approche semi-partitionnée, approche hybride entre l'approche partitionnée et l'approche globale.




Contact | Plan du site | Site réalisé avec SPIP 3.0.26 + AHUNTSIC [CC License]

info visites 874460