Joseph Sifakis

Joseph.Sifakis@imag.fr
Tel: (+33) 457 42 22 44

Photo
 
Brief Résumé
curriculum vitae - Joseph Sifakis

CV en français

Joseph Sifakis directeur de recherche émérite au CNRS au laboratoire Verimag. Ses activités de recherche portent actuellement sur des aspects fondamentaux et appliqués de la conception des systèmes informatiques embarqués, et plus particulièrement sur des méthodes de construction qui sont correctes par construction.

Joseph Sifakis a été professeur à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (2011-2016). Il est le fondateur du laboratoire Verimag à Grenoble, qu’il a dirigé pendant 13 ans. Verimag est mondialement connu pour ses travaux dans le domaine des systèmes embarqués et le développement du langage Lustre qui est à la base de SCADE, atelier d’aide à la conception largement utilisé dans l’industrie du spatial et de l’avionique.

En 2007, Joseph Sifakis a obtenu le Prix Turing pour sa contribution à la théorie et l’application du model-checking, la technique de vérification de systèmes informatiques la plus largement utilisée actuellement.

Joseph Sifakis a assumé des responsabilités d’animation et de gestion scientifique en France, et au niveau européen. Il a été un des pionniers européens du domaine des systèmes embarqués en tant que coordinateur scientifique des Réseaux d’Excellence européens « ARTIST » pendant 10 ans. Il a participé à de nombreux projets industriels d’envergure en partenariat avec Airbus, EADS, France Telecom, Astrium, et STMicroelectronics.

Joseph Sifakis est membre de l’Académie des Sciences, de l’Académie des Technologies, de l’Académie Européenne et de l’Académie Américaine des Arts et des Sciences. Il est Grand Officier de l’Ordre National du Mérite et Commandant de la Légion d’Honneur. Il a reçu le prix Leonardo da Vinci 2012.

Joseph Sifakis a reçu en 2009 le Prix de la Fondation du Parlement Grec pour le Parlementarisme et la Démocratie. Il est commandant de l’Ordre Grec du Phoenix. Il a été président du Conseil pour la Recherche et la Technologie en Grèce pour la période février 2014 – avril 2016.