Verimag

Détails sur le séminaire

salle A. Turing CE4
13 décembre 2012 - 14h00
Nouvelle méthode de perturbation et d'attaque: FBBI
par karim TOBICH de ST Micro et LIRMM



Résumé : De nos jours, le LASER reste l'outil le plus efficace et le plus utilisé pour injecter des fautes au sein des microcontroleurs sécurisés modernes.
Parmi ses principaux avantages nous pouvons citer ses fortes résolutions spatiale et temporelle. Ces avantages ne sont toutefois accessibles
qu'au prix d'investissements conséquents en temps et argent avec un coût oscillant entre deux et quatre centaines de milliers d'euros selon la qualité du LASER.
Outre ces aspects financiers, la publication par les scientifiques, ainsi que l'intégration par les fabricants de cartes à puce, de contre-mesures efficaces,
comme les détecteurs de lumière, ont incité au développement de techniques d'injection de fautes alternatives et à coûts plus modérés.


Parmi ces techniques alternatives, on trouve les techniques d'injection de faute(s) par médium électromagnétique qui permettent de perturber le comportement
des circuits par la face avant et ce, sans avoir recours à des étapes de préparation du circuit.

C'est dans ce contexte et en complément aux travaux menés sur la face avant que je me suis intéressé à la face arrière des circuits.
J 'exposerai durant cette présentation une nouvelle technique d'injection de faute(s) par la face arrière, baptisée Forward Body Biaising Injection (FBBI) qui s'avère être bon marché et locale par certains aspects.


Les tranparents de la presentation.


Contact | Plan du site | Site réalisé avec SPIP 3.0.26 + AHUNTSIC [CC License]

info visites 876967