Seminar details

Room 206 (2nd floor, badged access)
28 March 2019 - 14h00
Matières premières et énergie à l’échelle mondiale dans le contexte de la transition énergétique
by Olivier VIDAL from ISTerre, Universite Grenoble-Alpes



Résumé : Les accords de Paris (COP21) prévoient d’atteindre la neutralité carbone au niveau mondial en 2050. Pour ce faire, nous devons bâtir de nouvelles infrastructures de production, stockage, transport et utilisation d’énergie qui consomment de nombreuses matières premières « de base » et des substances plus rares. Ces matières premières demandent quant à elles des quantités importantes d’énergie pour être produites. Les enjeux matières premières-énergie sont donc indissociables et l’évolution vers les énergies bas-carbone doit se faire dans un contexte de forte croissante de la demande due à l’émergence économique rapide de pays en voie de développement, l’urbanisation croissante et le développement des nouvelles technologies. La consommation de métaux et de ciment a doublé depuis le début du 21° siècle et si la tendance se poursuit, nous devrons d’ici 2050 produire plus de métaux que nous n’en avons produits depuis le début de l’humanité. C’est dans ce contexte tendu que se posent les enjeux de l’approvisionnement en matières premières et en énergie, avec deux visions opposées : certains anticipent une pénurie dans le courant du siècle alors que d’autres affirment que l’évolution technologique et l’exploitation de ressources profondes ou en mer ainsi que le recyclage permettra de maintenir l’augmentation de production observée depuis un siècle (3-5%/an). La modélisation dynamique montre qu’il n’existe pas de solution unique, mais elle permet de mieux comprendre les couplages entre réserves-production primaire et recyclage-économie-énergie et de comparer les impacts des différents scénarios énergétiques mondiaux.





Olivier Vidal is a CNRS-INSU researcher at the Institut des Sciences de la Terre, Grenoble. After a PhD in experimental mineralogy, he specialised in the thermodynamic and kinetic modeling of mineral reactions, with applications in the fields of Earth geodynamics, storage of radioactive waste or CO2, and natural hydrogen production. His research is now focused on the energy-raw materials nexus in the context of energy transition to a low-carbon society. He has been scientific coordinator of the European network ERA-MIN on the industrial handling of non-energy raw materials and he is involved in several multidisciplinary projects in collaboration with economists.

Contact | Site Map | Site powered by SPIP 3.1.11 + AHUNTSIC [CC License]

info visites 1348101